Aller au contenu principal

Projets

BAROM [2020-2023]

Utilisation de BAtteries de seconde vie dans un RObot chargeur Mobile pour véhicules électriques.

Le projet BAROM porte sur l’utilisation de batteries de seconde vie (BSV) lithium-ion dans des robots mobiles destinés à la recharge des véhicules électriques (VE). Il ambitionne de faciliter le déploiement d’une électromobilité durable en proposant une réponse à deux difficultés. Tout d’abord, il permettra de réutiliser des batteries usagées de VE dans les meilleures conditions technologiques et économiques. Cela contribue à réduire le coût environnemental de l’électromobilité dans lequel la batterie est un enjeu de premier ordre. En second lieu, il facilitera le déploiement d’une solution originale de recharge « mobile » qui évite le blocage d’une borne par un véhicule une fois la charge terminée. Cela réduit le nombre de bornes « fixes » nécessaires et contribue à réduire les coûts de l’infrastructure de recharge pour VE.


Les verrous scientifiques à lever sont les suivants :

  • Etre capable de caractériser rapidement l’état de santé des modules issus de batteries usagées.
  • Connaitre l’évolution du vieillissement des BSV en fonction du profil d’usage.
  • Déterminer la meilleure gestion d’énergie des modules de BSV pour limiter leur vieillissement.

Les partenaires du projet sont: Université Gustave Eiffel, Laboratoire Ampère (ERC GEST www.ampere-lyon.fr/spip.php?rubrique142) et Mob-Energy (https://www.mob-energy.com/).
Ce projet est financé par la Région Auvergne-Rhone-Alpes dans le cadre du programme Pack Ambition Recherche 2020.

COMUTES2

Six organismes de recherche collaborent depuis 2007 sur l’étude du vieillissement des batteries.

Cette collaboration a permis d’acquérir au cours des 3 projets collaboratifs PREDIT SIMSTOCK (2007-2010), ANR SIMCAL (2010-2013) et FUI MOBICUS (2014-2017) une expérience et un savoir-faire communs dans la mise en place rapide de campagnes d’essais de vieillissement de batteries. Notre volonté de poursuivre cette collaboration et d’en faire bénéficier le plus grand nombre est à l’origine de COMUTES2 . Ce consortium permettra d’accélérer la constitution des bases de données sur le comportement des nouvelles technologies de batteries, permettant d’alimenter la recherche au regard de la variété des performances et usages.

 Les moyens expérimentaux, numériques et humains mis en commun par les expérimentateurs se composent de :

  • 6 voies de tests cellules et enceintes thermiques associées pour des essais calendaire et/ou de cyclage,
  • Des outils numériques de traitement et de mise en commun des résultats dans des bases de données homogènes, sécurisées et réutilisables,
  • Du personnel expérimenté pour réaliser les tests, traiter les données, les mettre en forme et participer aux réunions d’avancement.

 

Plus d'information sur le site web du consortium : www.comutes2.com.

 

RECIF [2018-2022]

Le projet RECIF vise à développer et mettre en œuvre dans un contexte insulaire très dépendant de l’importation d’hydrocarbures un micro-seau Isolé de Cogénération Intelligente d'électricité et de Froid.

L’objectif de ce micro réseau est de substituer les énergies carbonées par des énergies propres et renouvelables. Il est basé sur l’exploitation de l’énergie solaire par des panneaux photovoltaïques qui vont alimenter un électrolyseur et recharger des batteries de type Li-ion. L’électricité stockée dans les batteries est utilisable pour alimenter les consommateurs du micro-réseau, notamment une pompe à chaleur, tandis que l’hydrogène stocké est utilisé pour fabriquer de l’électricité et de la chaleur en fonction des besoins. La chaleur issue du fonctionnement du système à pile à combustible est récupérée, stockée et reconvertie en froid par un procédé thermochimique.

Dans ce projet, ECO7 par son interaction avec FCLAB et H2SYS conçoit et développe le prototype de système à pile à combustible qui sera intégré dans le micro réseau. Ce système d’une puissance de 1.5kWe (1.5kWth) dispose d’un circuit de refroidissement à caloporteur liquide et d’un échangeur à plaque pour transférer les calories produites au stockage thermique. Le flux thermique du système est piloté par le biais de sa sollicitation électrique qui consiste principalement au contrôle de la charge des batteries Li-Ion.

 

Plus d’informations sur le projet : https://anr.fr/Projet-ANR-18-CE05-0043

FCCP (Fuel Cell Cargo Pedelec) [2018-2021]

Le Fuel Cell Cargo Pedelec, un vélo cargo à pile à combustible à hydrogène. Un projet Européen proposant une solution concrète au dernier kilomètre et à la mobilité urbaine pour les professionnels. Le laboratoire Eco7 y participe pour son expertise sur les véhicules hybrides et se propose de modéliser le système complet pour en optimiser la gestion de l’énergie.

 

Lien vers la page du projet : https://www.nweurope.eu/projects/project-search/fccp-fuel-cell-cargo-pedelecs/

FALCON (Flexible & Aerodynamic truck for Low CONsumption) [2018-2021]

Le projet FALCON a pour ambition de développer un convoi poids lourd complet significativement économe en carburant, destiné aux usages de transport de marchandises sur de longues distances et jusqu’en zones péri-urbaines. Les développements technologiques, qui sont proposés d’être intégrés dans ce camion démonstrateur (à l’exception du système de récupération de chaleur) avant d’être testés en conditions réelles, ont tous vocation à participer à l’objectif de réduction de la consommation. Ces développements technologiques porteront sur :

  • L’optimisation de l’aérodynamique du véhicule complet
  • Le développement de pneumatiques à faible résistance au roulement et connectés
  • Le développement de fonctionnalités prédictives d’aide à la conduite économe et de gestion de l’énergie
  • L’amélioration de la chaîne cinématique via le développement de lubrifiants innovants et d’un système de récupération de chaleur.

Porteur du projet : Renault Trucks

Partenaires : Benomad (PME), Enogia (PME), Fruehauf (PME), Polyrim (PME), Styl’monde (PME), Wezzoo (PME), Faurecia, Total, IFPEN, Michelin, IFSTTAR, Ecole Centrale de Lyon Pôles co-labellisateurs : LUTB, Pôle Véhicule du Futur, Cap Energie

SICOBAM (SImulateur de COnduite sur BAnc Moteur) [2018-2020]

Le projet cherche à développer une plateforme modulaire visant à intégrer des logiciels métiers (énergétique, ergonomie, mobilité, etc.). La finalité de cette plateforme consiste à mettre au point de nouveaux types d’expérimentation connectant l’usager, le véhicule et son infrastructure. Pour cela, il est nécessaire d’évaluer puis de sélectionner des formalismes de représentation des réseaux routiers et du trafic. Ces développements s’inscrivent dans une démarche collaborative qui permettra de coupler un outil de simulation du trafic, un outil de simulation de conduite et un outil de simulation énergétique de véhicule en mode Hardware in the Loop. Ils permettront à des chercheurs de cultures scientifiques et de formations différentes de parler un langage commun et de mettre à disposition leur module dans une application unifiée.